Paroisse Vierge Marie à Julémont
Contacts et infos

 

Equipe relais:

Diacre, André Debattice: 04/387.51.71.
Marie Colette  Gaillard  - Annie Debattice - Marie Christine Otten  -  Mia Syben Contact: Marie-Colette Gaillard: 0493/51.54.85

 

Fabrique d’église

Josse Otten: Président  
Paul Vincent: trésorier 
Mia Syben: secrétaire

Raymond Cortisse  -  Philippe Thill

Contact: Josse Otten: 04/377.39.21

 

Sacristain:

Berthe Hogge: 04/387.40.42

 

Responsable des acolytes:
Non Nommé

 

Les Offices

En semaine: le jeudi à 9h.

Le week-end: messe en alternance avec Charneux, les 2emes et 4emes dimanches à 9h30.

Quand il y a un 5e dimanche, se référer, dans "Célébrations" , à Horaire des messes dominicales.

 

L’église et/ou la chapelle est ouverte … (information non reçue)

 

Pour une autre information, adressez-vous au Centre pastoral de Herve,
087/67 88 80

 

 

Son église

 

Depuis le 13ème s. existe à Julémont une chapelle probablement d'origine castrale. L'église actuelle fut construite entre 1926 et 1928. Elle domine l'horizon et se distingue à des kilomètres à la ronde.

Juste devant l'église, magnifique pompe à eau, en fonte, datant de la fin du 19ème s. ou du début du 20ème siècle.

Présentation du saint Patron

 

VIERGE MARIE

 

De la crèche à la résurrection, elle est à l'écoute de Celui qu'elle a mis au monde.

L'église primitive dédiée à Notre-Dame aurait été originairement une chapelle castrale au XIIe et au XIIIe siècle.

En 1658, dans l'église de Julémont, on signale une confrérie de la Sainte Vierge, établie par les Jésuites.

L'église fut détruite au début de la Grande Guerre, lors des événements tragiques de 1914, dans l'incendie du 18 août .

D'après un rapport de l'époque, elle possédait quelques objets remarquables et de valeur : des fonts baptismaux du XIe ou XIIe siècle, un tableau de l'Assomption de la Sainte Vierge du XVIIe siècle, un ostensoir et un ciboire en argent ainsi qu'un calice de la même époque, et de la dinanderie, tous ces objets disparurent dans l'incendie.

L'église fut reconstruite vers 1925 et  consacrée le 13 août 1928 par Mgr Kerkhofs, Evêque de Liège. L'église renferme trois autels ornés d'ouvrages en relief en forme de retable.

- Le grand autel représente la Dernière Cène, Jésus en Croix et la multiplication des pains.

- L'autel de Saint Joseph présente trois scènes de sa vie : la fuite en Egypte, la mort de saint Joseph,  la  Sainte Famille au travail

- L'autel de la Sainte Vierge présente les trois scènes suivantes : L'annonciation à Marie, N-D. du Rosaire et St Dominique, L'agonie de Jésus.

La chapelle du baptistère est ornée d'un autel de St Jean Baptiste.

Saint Eloi ,situé dans une niche du porche, est considéré  comme patron secondaire de l'église. Depuis longtemps existe la confrérie de saint Eloi (fête le 1er décembre).

Elle fut toujours en honneur tant chez les armuriers qui travaillaient à domicile que chez les cultivateurs qui l'invoquaient pour leurs chevaux et leur bétail.

Extrait du livre de Joseph Schnackers, «JULEMONT  Seigneurie Allodiale au duché de Limbourg , Notes historiques et généalogiques».