MOT DE L’EQUIPE PASTORALE A L’OCCASION DU RECONFINEMENT


Chers paroissiens,

Comme au printemps, le coronavirus nous impose à nouveau de nous protéger. Pour une raison inexpliquée, notre région est dans l’œil du cyclone. Certains cherchent des coupables : les étudiants revenus de leur kot ou de leurs cours, les mouvements de jeunesse, l’insouciance ou la négligence de certains. On comprend vite que ces réflexions ou propos de comptoirs ne vont pas régler le problème et de plus ne sont pas justes.

Nous avons constaté que nous connaissions de plus en plus nous-mêmes des personnes atteintes par le virus. Notre propre équipe pastorale a été touchée dans trois de ses membres sur cinq… Heureusement pour tous, la situation revient à la normale.

Nous avons réalisé aussi que cette fois-ci le nombre de décès était plus important.

Le confinement imposé nous limite à nouveau dans nos célébrations.

A part une équipe de catéchisme, tous les enfants ont pu entrer en communion en octobre. La profession de foi prévue le 14 novembre et la confirmation fixée au 21 novembre ont dû être reportées.

Heureusement, nous pouvons encore prier dans les églises. Certaines sont ouvertes très régulièrement comme Herve, José ou la chapelle de semaine à Battice. Le festival de l’adoration fixé pour notre Unité pastorale au mercredi 18 novembre est maintenu de 8h à 21h30, mais en s’adaptant aux normes en vigueur : pas de conférence, pas de célébration, mais la possibilité de venir adorer toute la journée dans l’église de Battice.

Nous sommes heureux de voir la solidarité qui s’organise. Sans doute devrons-nous redécouvrir qu’une société ne tient que par ses solidarités. Ce que les hôpitaux ont pu faire entre eux est remarquable. Une leçon à retenir pour notre Eglise ! Une invitation à voir ce que chacun.e peut faire à sa mesure, chez lui ou chez les voisins !

Nous pouvons enfin vous annoncer une excellente nouvelle :

L’abbé Jacques Jongmans, prêtre liégeois missionnaire au Brésil, a pu bénéficier du dernier vol vers l’Europe avant le printemps et est donc arrivé en Belgique. Il a terminé sa quarantaine et va commencer à s’installer au presbytère de Charneux. Bienvenue à lui !

Nous savons que nous sommes confinés jusqu’au dimanche 13 décembre compris. Nous espérons que la diminution des courbes entamées pour les hospitalisations va continuer dans le bon sens. Cela nous permettrait d’envisager de fêter Noël sans être confinés comme nous le sommes.

Que la fin de l’année liturgique qui approche nous aide à mettre notre espérance dans le Seigneur ! Courage !

Pour l’équipe pastorale

Votre curé

  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square