Echos de la catéchèse

La catéchèse, comme tout le reste de la société et de l’Eglise, est impactée par ce que nous vivons. Les célébrations catéchétiques d’avril et de mai ont dû être reportées. Certaines ont été vécues en octobre. Depuis le 27 octobre jusqu’au 19 novembre, le diocèse de Liège nous demande de suspendre les rencontres catéchétiques. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut plus transmettre la foi, mais qu’il faut se montrer ingénieux. En attendant des jours meilleurs, voici quelques nouvelles de ce que nous y vivons !


L’entrée en communion

Les 6 célébrations de premières communions ont pu être célébrées au mois d'octobre, comme prévues. Ce fut un beau moment à chaque fois et les enfants, parents et catéchistes ont pu être heureux de pouvoir le vivre. Le fait que ce soit interdit jusqu'à la fin novembre à partir du lundi 26 octobre a donné encore plus de joie à ceux qui l'ont vécue le dimanche 25! Seule l'équipe de José, confinée à cause du Covid, devra encore patienter ainsi que quelques enfants dans la même situation. Dès que nous le pourrons, nous essayerons de le proposer pour que ces enfants malchanceux puissent communier à Noël. Nous espérons donc vivre ce sacrement avec eux avant le 24 décembre !

Les célébrations nous ont permis de rendre grâce pour les trésors découverts durant ces deux années, mais surtout de découvrir le trésor qu’est l’eucharistie et la communion au Corps du Christ !

« Pour moi, c’était comme un défi dans ce moment perturbé que l’on connaît.

Et les enfants ont pu vivre leur entrée en communion.

C’était important, car on leur en parlait depuis si longtemps et cela avait déjà été reporté !

Les enfants ont vécu cette célébration avec enthousiasme, en chantant et en dansant.

Malgré les limites nombreuses, ces célébrations ont pu se vivre.

Et je crois qu’il vaut mieux se focaliser sur ce qu’on a pu vivre que sur les limites. Un tout grand merci aux catéchistes ». (A. Vervier)


La profession de foi

La profession de foi du 14 novembre est, elle, reportée puisqu’interdite jusqu’au 19 novembre. Comme ce n’est pas un sacrement de l’initiation chrétienne, comme l’est l’eucharistie, l’urgence est moins grande. En effet à chaque eucharistie dominicale, toute l’Eglise professe sa foi. Aucune date ne peut déjà être donnée, mais nous espérons vivre les professions de foi au premier trimestre 2021. La forme n’est pas encore définie, mais ce ne sera pas à Banneux comme initialement prévu, mais plus vraisemblablement à un niveau plus local.

La confirmation

La confirmation prévue le samedi 21 novembre est à ce jour (mardi 27/10) maintenue. En effet, l’interdiction est actuellement valable jusqu’au 19 novembre. Nous verrons dans les jours qui viennent si l’interdiction est prolongée ou pas. Les confirmands ont vécu une magnifique retraite au monastère d’Hurtebise en septembre et se sont aussi réunis début octobre. Ils sont prêts à recevoir la force de l’Esprit Saint pour vivre la vie de « disciples-missionnaires » du Christ comme nous y invite le pape François.


Petite conclusion

Les enfants, les jeunes et leur famille ont fait une expérience étonnante cette année. Rien de ce qui était prévu ne s’est passé comme attendu. Pourtant, il y a eu des grâces dans ces célébrations et ces cheminements. Sans doute a-t-on pu en se dépouillant d’une partie de ce qui était « extérieur » mieux comprendre le fond de la catéchèse : découvrir le Seigneur qui nous accompagne dans notre vie, qui nous aime, nous aide à traverser les moments difficiles et nous relève. Des jeunes nous ont remerciés pour le temps qui leur a été consacré. Les enfants de première communion ont manifesté une très grande joie lors de leur communion.

Une des grâces est peut-être de prendre conscience de la chance que nous avons de pouvoir célébrer notre foi, aller à la messe, prier en Eglise… Pensons-y alors que nous allons bientôt fêter Noël. Peut-être allons-nous vivre un Noël bien plus authentique et proche du premier Noël ?

  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square